Les Maquettes architecturales d’ensemble

/Les Maquettes architecturales d’ensemble

Les Maquettes architecturales d’ensemble

La maquette « Le complexe résidentiel Greenfield » -© BLUEPRINT ARCHITECTURE

                Le groupe de maquettes est divisé en maquettes urbanistique, maquettes de bâtiments, maquettes structurelles, maquettes d’espaces intérieurs et maquettes spéciaux. Tous ont en commun la description, avant tout, des qualités spéciales, plastiques et constructives d’un édifice. En outre, il prend particulièrement soin de ce qui suit:

Intégrer le bâtiment projeté dans l’environnement existant. Cela signifie intégrer dans la maquette d’un terrain. Ici se sont représenté  les caractéristiques topographiques, telles que le relief, la végétation existante et le type de surface. En plus, la maquette d’ensablé montre les bâtiments existants auxquels les bâtiments conçus doivent être ajoutés. Il est également nécessaire de représenter les caractéristiques les plus importantes du mouvement à travers les quartiers. Après l’objectif de conception choisi, plus d’attention sera accordée aux aspects plastiques et spatiaux de la forme, de l’organisation fonctionnelle ou des caractéristiques de construction. Les propriétés suivantes peuvent être d’une importance particulière en fonction de la maquette :

La forme :

  • Relations entre la forme et les bâtiments
  • La forme et la taille de chaque espace
  • Lumière et type d’éclairage
  • Type de texture, couleur et matériau
  • Relations visuelles

La fonction :

  • Ordonner des édifices et des espaces extérieurs
  • Délimiter les espaces intérieurs et extérieurs
  • Utilisation

La construction :

  • La subdivision des maquettes urbanistique et des édifices dépend principalement du niveau choisi. Dans le domaine des maquettes urbanistique (niveaux 1: 1100, 1: 500 et cas particuliers 1: 200), les groupes d’édifices et les différentes relations entre eux sont représentés par des volumes simples. Au lieu de cela, les maquettes des bâtiments soulignent leurs qualités constructives, formelles et fonctionnelles. Après le niveau choisi, l’édifice est reproduit dans son intégralité ou juste un détail.

 

Les machettes urbanistiques

Les maquettes urbanistiques sont utilisées pour être construits au-dessus de la base proportionnellement aux maquettes topographiques. La maquette urbanistique est utilisée comme un ensemble de maquettes et de situations générales (niveaux 1: 1000 à 1: 500) ou se limite à montrer un seul côté (niveaux 1: 500 à 1: 200). Alors que dans le domaine du design urbain (centres, rues, paysages) il est nécessaire d’élaborer à un niveau supérieur (1: 100 à 1: 50), dans les ensembles de maquettes, quand il s’agit d’apprendre les plans de commande, de même utiliser des niveaux inférieurs de 1: 1000 (1: 2500).

La maquette « Le complexe résidentiel Greenfield » -© BLUEPRINT ARCHITECTURE

La maquette conceptuelle

La mission d’une maquette urbanistique est de créer une idée majeure de l’importance du volume bâti, de sa répartition sur le territoire et de l’existence des espaces urbains. À la base d’une maquette topographique, des hypothèses et des fonctions spéciales peuvent facilement être prouvées avec  des matériaux et objets très faciles à modéliser.

La maquette urbanistique de Pavelas Rio de Janeiro, Brasilia © BLUEPRINT ARCHITECTURE

 

La maquette de travail

La maquette de travail démontre, d’une part, la préexistence de la conception incommensurable avec sa propre qualité d’une maquette d’exécution et, d’autre part, elle nous permet de changer et de modifier les éléments conçus. La construction déjà prévue aura une forme plus concrète. Les alternatives sont construites comme des modèles qui peuvent être ajoutés.

La maquette urbanistique « Le centre de ville Bucarest » © BLUEPRINT ARCHITECTURE

La maquette d’exécution

La maquette d’exécution reflète l’intégration finale du bâtiment conçu dans le territoire existant, de manière précise et détaillée.

2018-04-02T20:35:49+00:00

Leave A Comment